Les transports doux ont été plus utilisés cette année, notamment le vélo. Selon les chiffres du collectif Vélo et territoires, le nombre de cyclistes est en hausse de plus de 50 % par rapport à 2019 dans les grandes agglomérations et villes de moins de 10 000 habitants. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cela. La situation sanitaire et le fait que les usagers des transports en commun préfèrent ne pas être trop près les uns des autres. Mais surtout, dans la continuité des élections européennes, les écologistes ont effectué une percée non négligeable lors des municipales de juin 2020. Ainsi, différentes actions visant à promouvoir le vélo et limiter l’usage de la voiture ont pu être mises en place comme l’augmentation des pistes cyclables par exemple. Le gouvernement va aussi dans ce sens avec des aides financières pour la réparation de son vélo dont le “coup de pouce vélo” prolongé jusqu’à décembre 2021.

Source : linfodurable.fr